¤ Bates Motel – Saison 3 (Anthony Cipriano, 2015) ●●●○○

Après la mort mystérieuse de son mari, Norma Bates décide de quitter l’Arizona pour refaire sa vie à White Pine Bay dans l’Oregon. Elle rachète un vieux motel, qu’elle retape avec son fils, Norman. Mais l’ouverture d’une route nationale qui détournerait les voyageurs va remettre en question tous leurs projets et leur nouvel avenir…

Après une première saison des plus intéressantes et une seconde saison tout à fait dans la même lignée, Bates Motel poursuit son petit bonhomme de chemin. Si parfois les différents tours et surprises que nous réserve le scénario me fascinent, d’autres fois je me dis qu’il était vraiment inutile d’aller chercher si loin pour parler de la genèse d’un personnage qui finalement se suffit à lui-même. Mais attention, visuellement ça reste très plaisant.

¤ Friend Request (Simon Verhoeven, 2016) ●●○○○

Laura est l’archétype de l’étudiante branchée. Elle passe autant de temps à vivre sa vie, qu’à la partager avec ses centaines de contacts sur les réseaux sociaux. Par gentillesse elle accepte la demande en ami de la très solitaire et très étrange Marina. Mais très vite cette dernière devient envahissante. En voulant prendre du recul et mettre de la distance, Laura va s’attirer les foudres de sa nouvelle et terrifiante amie.

Si il était assez astucieux de vouloir utiliser Internet et les nouveaux réseaux sociaux comme base pour le scénario d’un film horrifique, on regrettera cependant le manque de subtilité dans l’écriture et la narration. Ainsi que des effets spéciaux un peu cheap, à défaut d’être tout à fait efficaces. Un bon concept, très mal exploité…

¤ Bates Motel – Saison 4 (Anthony Cipriano, 2016) ●●●○○

Après la mort mystérieuse de son mari, Norma Bates décide de quitter l’Arizona pour refaire sa vie à White Pine Bay dans l’Oregon. Elle rachète un vieux motel, qu’elle retape avec son fils, Norman. Mais l’ouverture d’une route nationale qui détournerait les voyageurs va remettre en question tous leurs projets et leur nouvel avenir…

Après un ultime rebondissement, la série trouve un nouveau souffle qui redonne tout à fait l’intérêt qu’on attendait depuis quelques épisodes. Par ailleurs les petites baisses scénaristiques qu’on essuie de temps à autre sont une fois de plus largement contrebalancée par la qualité de l’interprétation. Plus qu’une saison !

¤ Walking Dead – Saison 7 (Frank Darabont & Robert Kirkman, 2016) ●●○○○

Septième saison pour Rick Grimes et sa bande de survivants dans un monde post-apocalyptique dévasté par les zombies, cannibales et autres monstres au visage humain…

Après un début de saison fort ennuyeux, les scénaristes avaient fini par trouver l’humanité qui manquait à la série depuis des années. Dommage, après la trêve hivernale on reparte sur les mêmes bases molles et bancales. On pensait que les showrunners avaient fait un bond en avant, mais c’est finalement pour mieux faire trois pas en arrière…

De Films en Aiguilles – Avril 2017 #01
Étiqueté avec :                                                                

2 pesnées sur “De Films en Aiguilles – Avril 2017 #01

  • 8 juin 2017 à 8 h 45 min
    Permalien

    Je ne suis qu’à la saison 5 de Walking Dead. Et je n’ai toujours pas commencé Bates Motel.

    Friend Request n’a pas été réalisé par le bon Verhoeven, c’est une sous marque^^.

    Répondre
    • 22 juin 2017 à 8 h 22 min
      Permalien

      Haha c’est exactement ce que je me suis dit pour le Verhoeven 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *