¤ Logan (James Mangold, 2017) ●●●●●

Dans un futur proche, tous les X-Men ont disparu de la surface de la Terre. Un certain Logan, vestige d’un monde passé, épuisé de fatigue, terrassé par la maladie, s’occupe d’un étrange professeur caché à la frontière mexicaine. Mais ses tentatives pour rompre avec son ancienne vie vont être mises à mal lorsqu’une jeune mutante poursuivie par des tueurs sans pitié va croiser sa route et bouleverser sa vie…

Avec ses qualités et ses défauts, X-Men est à mon sens la saga la plus intéressante autour de la figure du super héros. J’aime ce qu’elle dit de notre espèce, de notre passé, de notre présent, de notre avenir, et les parallèles que les scénaristes sont capables de tirer avec l’Histoire. Logan en est le chapitre final parfait. Nous parlant aussi bien des personnages, que des hommes qui les interprètent, et de l’Amérique en crise, en mutation même, qui les abrite, James Mangold nous livre un film puissant autour du mythe du super-héros déchu. Et de sa toute puissance dans les yeux d’une jeunesse qui refuse de le voir vieillir. Evidemment, l’émotion est au rendez-vous… D’autant que le réalisateur traite son propos à la manière d’un vieux road movie, avec tous les codes du genre, plus qu’à la manière d’un Marvel ultra-moderne. Et visuellement quelle claque, cette lumière, ces plans… Rien n’est laissé au hasard… Logan est une de mes grosses découvertes de ce début d’année…

¤ Scream – Saison 1 (Dan Dworkin & Jay Beattie, 2015) ●○○○○

Lakewood. Petite ville tranquille des Etats Unis d’Amérique. Du moins jusqu’à ce qu’un tueur masqué et sanguinaire vienne s’en prendre à la jeunesse locale, et particulièrement à la jolie Emma, dont la mère avait été harcelée elle aussi plus jeune par un serial killer

Quand on voue un culte aux bons slasher movies d’une manière générale, et à Wes Craven, maître du genre, en particulier, ce reboot de Scream sous forme télévisée est tout bonnement gerbant. Scénario bancal, inspirations et références mal dosées, casting insipide au possible… Comment avec un tel matériau de base peut-on laisser une telle hérésie arriver sur nos télés ? Qu’on nous rende Neve Campbell, Sket Ulrich et toute la clique…

¤ Scream – Saison 2 (Dan Dworkin & Jay Beattie, 2016) ●●○○○

Lakewood. Petite ville tranquille des Etats Unis d’Amérique. Un an après la vague de meurtres qui a bouleversé le quotidien des lycéens, la vie semble avoir repris son cours. En apparence seulement, car un nouveau maniaque fanatique du harcèlement et du sang vient de débarquer dans le quartier pour faire un nouveau carnage…

Belote. Et rebelote. Même daube infâme que la saison précédente. A ceci près que les scénaristes et réalisateurs assument enfin leurs conneries, offrant par conséquent un peu d’humour et d’autodérision à la mollesse des épisodes… Toujours très peu convaincue…

¤ Les Malheurs de Sophie (Christophe Honoré, 2016) ●●●○○

Sophie est une fillette aussi imaginative qu’indisciplinée. Elle vit de joies et de simplicité dans le château de sa maman, la douce Madame de Réan. Son activité préférée ? Faire des bêtises avec son cousin Paul et ses amies Camille et Madeleine. Mais le destin de Sophie va être contrarié le jour où son papa décide de les emmener, elle et Madame de Réan, en Amérique…

Christophe Honoré offre là une très jolie adaptation de la Comtesse de Ségur. Pleine de douceur et de spontanéité, elle reste très fidèle à l’oeuvre de base, mais lui apportant quelques touches ici et là d’originalité. Une relecture qui ravira les petits et les grands aussi.

De Films en Aiguilles – Mars 2017 #01
Étiqueté avec :                                                        

4 pesnées sur “De Films en Aiguilles – Mars 2017 #01

  • 1 mai 2017 à 11 h 16 min
    Permalien

    Logan est grandiose.

    Pour Scream, la saison 3 vient d’être officiellement confirmé… et ce sera un reboot. Quel intérêt ? Aucun. D’ailleurs, peu avant sa mort, Wes Cravan avait pris soin de préciser qu’il n’avait rien à voir avec la série, et n’avait absolument pas été consulté. Ce qui explique bien des choses. Même si Wes Craven n’a pas toujours réussis ses approches meta (qui a dis Cursed ?^^)

    Répondre
    • 1 mai 2017 à 11 h 37 min
      Permalien

      Mais si je ne me trompe pas Kevin Williamson fait partie du projet… Et ça ça m’attriste grandement, je ne te le cache pas…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *