De jolies fleurs – De jolis sacs – Un joli GIF – Et de jolies images – Buffy : I love you. – Spike : No, you don’t. But thanks for sayin’ it. – Vingt ans plus tard – Toujours au rendez-vous – Celui qui revenait la bouche en cœur après une semaine sans nouvelle – Prendre la peine ou non de faire des phrases – Telle est la question – Le Colonel Moutarde dans la cuisine avec le chandelier – Avoir dit beaucoup de choses pour deux personnes qui n’étaient pas vraiment en train de parler – L’éternel retour bimensuel du Drink and Draw – Et de Monsieur Matendouce – Un saucisson moisi – Et un verre à bière brisé – Celui qui n’en finissait pas de draguer mes copines – Celle qui avait, d’après ses dires, un petit coup de cœur pour ma personne – Touchée – Des réflexions qui me courent gentiment sur le haricot – Mon obsession grandissante pour le rose gold – Ne parler que de ça – Être pénible avec ça – Un vendredi où j’aurais mieux fait de passer mon tour – Ne plus pouvoir dire tout haut – Ce que je pense tout bas – Réserver la Saint Valentin pour celle que j’aime – Sushis pour deux à emporter – Deux verres de vin sur table ronde – Une discussion amorcée qu’elle ne voudra jamais terminer – Comment on fait ? – Commencer à prendre goût au vélo elliptique, et aux exercices de renforcement musculaire après un mois de douleurs – Toi quand tu sors de la salle de sports t’es plus Clodo que Pierlot – Une superbe carte faite-maison – Qui prolonge nos échanges épistolaires – Celui qui appelait, semble-t-il, souvent de manière intéressée – Celle qui n’irait pas à l’Illustration – Encore moins si elle doit y consommer debout – Et se faisait avoir à tous les coups – Il paraît qu’il faut se laver les cheveux tous les cinq jours – Enfin, il paraît – Avoir une belle marge de progrès – Se faire recruter pour photographier la carte des cocktails de mon bar préféré – Deux collègues qui rejoignent notre joyeuse tablée – Celle qui n’était pas là pour voir ça – Quatre Avengers pour trois – Prolongée pour un mois – Quand je râle parce que je ne vois pas assez les gens que j’aime – C’est quoi votre problème avec le fait de donner des nouvelles ? – Celui qui gagnait au change en troquant une contre un colocataire – Se retrouver autour de quelques verres – Le doux baise-main du sosie de Matt Smith – The Balm & moi entamons, après quelques péripéties de livraison, notre grande histoire d’amour – Commited – Sincere – Charming – Adoring – Une blonde qui illumine mes samedis matins – Et mes photos – Avec sa bonne humeur – Et ses talents de styliste – Shooter ou ne pas shooter des shooters à dix heures du matin ? – Telle est la question – Et d’autres petites choses qu’on n’écrit pas sur son blog…

D’après une idée originale de Moka.

Au fil des mois – Février 2017
Étiqueté avec :                                            

6 pesnées sur “Au fil des mois – Février 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *