Film Mai 01

¤ The Boy (William Brent Bell, 2016) ●●●○○

Pour échapper à un sombre passé, une jeune américaine se fait embaucher en tant que nurse chez une famille anglaise. Mais une fois sur place, tout semble pour le moins étrange. Une vieille maison isolée. Et non pas un enfant. Mais une poupée dont il faut s’occuper.

Si pendant une bonne heure le film est somme toute assez classique, il se dévoile et révèle ses qualités lors des dernières trente minutes. Grâce à un twist final plus intelligent qu’il n’y paraît, le réalisateur nous fait reconsidérer le film dans son intégralité et parvient enfin à nous faire frissonner. Certes, le genre n’est pas révolutionné, mais The Boy a le mérite de proposer un peu de nouveauté et ça c’est assez sympathique.

Interligne 2

¤ The X Files, Le Film (Rob Bowman, 1998) ●●●○○

Deux agents du FBI, Fox Mulder et Dana Scully, sont chargés d’enquêter sur les affaires non classées, appelées X Files. Malgré le scepticisme de sa collègue, Mulder ne cesse de chercher à prouver sa théorie sur les rapports entre le gouvernement américain et un complot extra-terrestre, et de tenter de retrouver la trace de sa sœur disparue l’année de ses douze ans.

Parce qu’entre les saisons 5 et 6 de The X Files se trouve le film de Rob Bowman. Si le scénario est certes un poil moins ingénieux que sur certains épisodes de la série éponyme, mais il satisfera néanmoins les fans, apportant un certain nombre de réponses quant au fil rouge développé depuis six ans déjà. Doucement on avance. De plus, de manière subtile, le film marque également un tournant dans la relation Mulder-Scully. Il y a de la romance complètement inassouvie et frustrante dans l’air. Prête à attaquer la saison suivante !

Film Mai 02

¤ Célibataire Mode d’Emploi (Christian Ditter, 2016) ●●●○○

Il y a toutes sortes de façons de vivre la vie de célibataire. Qui plus à New York. Dans un monde où l’amour est en constante mutation, nous suivrons les destinées sentimentales de Alice, Robin, Lucy, Meg, Tom, David et tous les autres. Profondément réfractaires au mariage, et à toutes formes d’engagement ils ont néanmoins différentes façon d’aborder leur célibat.

Nul doute que le film doit avoir son lot de détracteurs ! Et pourtant il a parfaitement fonctionné sur moi. Alors ne le cachons pas, le discours sur l’amour est plein de banalités affligeantes. De clichés à pleurer, dont le réalisateur ne semble pas avoir honte. Mais Alison Brie, Leslie Mann et Rebel Wilson sont tellement divines, touchantes et hilarantes, qu’au final Célibataire Mode d’Emploi se regarde avec beaucoup de plaisir.

Interligne 2

¤ Sans Identité (Jaume Collet-Serra, 2011) ●●●○○

Alors qu’il est à Berlin pour une conférence, un homme tombe dans le coma suite à un accident de voiture. A son réveil il constate qu’on lui a usurpé son identité. Et pire, aucun de ses proches ne semble le reconnaître. Il s’engage alors dans une lutte acharnée pour prouver qui il est. Mais la vérité risque bien de bouleverser toutes ses certitudes…

Mon amour pour Liam Neeson me pousse parfois à voir des bonnes grosses daubes, comme les saloperies de suites de Taken. Mais parfois, dans sa filmographie se glisse un petit thriller efficace et sans prétention, et dans ce cas c’est un peu la fête à la maison. Alors oui, Sans Identité tire sur de grosses ficelles et repose sur un retournement assez intéressant bien qu’improbable. Mais au final, on ne boude pas son plaisir devant tant de bonnes volontés face à cette intrigue kafkaïenne à souhait menée avec nervosité.

Film Mai 03

De Films en Aiguilles – Mai 2016 #01
Étiqueté avec :                                                            

8 avis sur « De Films en Aiguilles – Mai 2016 #01 »

  • 19 mai 2016 à 13 h 55 min
    Permalien

    Je maintiens ce que je disais sur The Boy. Le début est classique. Un premier retournement m’a fait espéré une grosse surprise puis le suivant m’a énormément déçu et à détruit tout le film pour moi… Dommage.

    Répondre
    • 19 mai 2016 à 13 h 58 min
      Permalien

      Je comprends totalement ton point de vue. Je suis peut être un peu indulgente avec le film 🙂

      Répondre
  • 23 mai 2016 à 15 h 33 min
    Permalien

    “Alors ne le cachons pas, le discours sur l’amour est plein de banalités affligeantes. De clichés à pleurer, dont le réalisateur ne semble pas avoir honte” Faut avouer que parfois quand on va voir ce genre de film c’est aussi ce que l’on recherche 🙂 Sur moi aussi ça fonctionne 😉

    Répondre
    • 28 mai 2016 à 10 h 13 min
      Permalien

      Ah mais parfois, sur moi aussi.
      Mais j’aime les films d’amours intelligents surtout 🙂

      Répondre
  • 24 mai 2016 à 16 h 33 min
    Permalien

    The boy semble vraiment trop flippant pour une peureuse comme moi ^^

    Répondre
    • 28 mai 2016 à 10 h 13 min
      Permalien

      Il l’est un peu.
      Mais tu devrais survivre 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Warning: preg_match(): Compilation failed: invalid range in character class at offset 11 in /homepages/24/d543942492/htdocs/app543943322/wp-content/plugins/wysija-newsletters/helpers/render_engine.php on line 526

Warning: preg_match(): Compilation failed: invalid range in character class at offset 11 in /homepages/24/d543942492/htdocs/app543943322/wp-content/plugins/wysija-newsletters/helpers/render_engine.php on line 526

Warning: preg_match(): Compilation failed: invalid range in character class at offset 11 in /homepages/24/d543942492/htdocs/app543943322/wp-content/plugins/wysija-newsletters/helpers/render_engine.php on line 526

Fatal error: Uncaught Exception: Template 'templates/form/web/widgets/#type.html' not found ! in /homepages/24/d543942492/htdocs/app543943322/wp-content/plugins/wysija-newsletters/helpers/render_engine.php:723 Stack trace: #0 /homepages/24/d543942492/htdocs/app543943322/wp-content/plugins/wysija-newsletters/helpers/render_engine.php(454): WYSIJA_help_render_engine->_loadTemplate('templates/form/...') #1 /homepages/24/d543942492/htdocs/app543943322/wp-content/plugins/wysija-newsletters/helpers/render_engine.php(169): WYSIJA_help_render_engine->_parse('\n{include file=...') #2 /homepages/24/d543942492/htdocs/app543943322/wp-content/plugins/wysija-newsletters/helpers/form_engine.php(756): WYSIJA_help_render_engine->render(Array, 'templates/form/...') #3 /homepages/24/d543942492/htdocs/app543943322/wp-content/plugins/wysija-newsletters/helpers/form_engine.php(638): WYSIJA_help_form_engine->render_web_body() #4 /homepages/24/d543942492/htdocs/app543943322/wp-content/plugins/wysija-newsletters/views/front/widget_nl.php(160): WY in /homepages/24/d543942492/htdocs/app543943322/wp-content/plugins/wysija-newsletters/helpers/render_engine.php on line 723