Petites Reines

« T’inquiète pas, Soleil, pensé-je, il y a de la place dans mon cœur pour un amputé. »

Ça y est ! Les résultats du concours sont tombés. Cette année Astrid, Hakima et Mireille ont officiellement été élues Boudin d’or, Boudin d’argent et Boudin de bronze par les élèves du collège-lycée Marie Darrieussecq. Si les trois adolescentes ne se connaissent pas, la cruauté dont leurs petits camarades font preuve à leur égard va les rapprocher. Et ensemble, elles vont entreprendre un grand périple. Relier Bourg-en-Bresse à Paris, à vélo. Tout simplement en vue de gate crasher la garden party de l’Elysée. Puisque, qu’on se le dise, toutes trois ont quelque chose de précieux à aller chercher dans la capitale le 14 juillet…

Interligne 2

Clémentine Beauvais signe ici une véritable pépite. Un petit trésor. Une bulle de fraîcheur qui explose de manière détonante. Un bijou de drôlerie et d’intelligence. Remarquablement bien écrit. Avec ce qu’il faut d’humour pour désamorcer les thèmes graves que l’auteur choisit d’aborder. Et ce qu’il faut d’émotion pour leur donner de la densité.

Non contente de nous parler du harcèlement scolaire, un sujet ô combien contemporain dont on comprend immédiatement qu’il sera au cœur de son roman, Clémentine Beauvais développe également une quête identitaire, met en scène avec plus ou moins de subtilité les premiers émois adolescents, esquisse en toute discrétion une critique de la guerre, le tout en chantant les louanges de ces amitiés inconditionnelles qui font la vie plus belle. Pourquoi chercher à le nier ? C’est tout simplement divin. Un vrai coup de cœur !

Les Petites Reines est définitivement un ouvrage que j’ai envie de conseiller. À tous ceux qui ont le goût du féminisme, celui du vélo et celui du voyage. À toutes celles qui s’acceptent mais aussi à toutes celles qui n’y arrivent pas. Aux amateurs de boudins et aux végétariens. À toi qui rêvent secrètement de parcourir les chemins de France. Et à toi qui aimerais dépasser tes limites et tenir la distance. Aux amoureux de la littérature jeunesse. Et à ceux qui n’en lisent malheureusement pas assez. Partez à la rencontre de Clémentine Beauvais et de ses boudinettes, le temps de tourner quelques pages elles vont enchanter votre quotidien, mettre des couleurs dans vos vies et rendre vos cœurs un peu plus légers.

Coup de coeur

Interligne 2

Les Petites Reines, Clémentine Beauvais

304 pages / 15,50 €

ISBN : 978-2-84865-768-4

Editions Sarbacane, 2015

Les Petites Reines – Clémentine Beauvais

29 pesnées sur “Les Petites Reines – Clémentine Beauvais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *