Montagne - 2015

« La marche, j’en faisais comme tout le monde mais que se passerait-il si je me retrouvais avec des jeunes qui couraient aussi vite que ceux de ma résidence quand la police vient les déranger ? »

Ils sont neuf, et n’ont rien en commun, mais ensemble ils vont marcher à travers la montagne, pendant plusieurs jours, presque main dans la main. Cinq adolescents sous protection judiciaire, deux accompagnateurs, une psychologue et l’auteur de ce témoignage, qui vont se connaître et se reconnaître dans la découverte de cette nature immaculée.

C’est une petite déception que j’essuie avec ce document publiés aux éditions Guérin Chamonix. Si je dois avouer que le sujet de base, l’étude de cette bande d’adolescents des villes face à la nature dans son plus simple appareil, avait tout pour me séduire, c’est le traitement qu’en fait Dominique Fabre qui m’aura laissée de glace.

Au fil des pages, l’auteur fait le récit de son voyage avec beaucoup de nonchalance, et sans qu’on ne sente jamais un réel investissement de sa part. Il se targue de ne pas prendre de notes, ne sait pas si il finira par écrire cette histoire, ou non. Il est spectateur de cette expérience… Pourquoi ? Il est là, observe, mais reste en retrait de son récit, et c’est vraiment dommage puisque s’il reste en marge de son voyage alors nous aussi.

Certes, il dresse un joli portrait de cette jeunesse défavorisée que les éducateurs tentent d’intéresser. De drôles d’oiseaux à la répartie cinglante, mais aux ailes brisés. Mais ça n’est malheureusement pas suffisant pour nous intéresser… Dommage, vraiment…

Grand Prix Lectrices ELLE

En passant (vite fait) par la montagne – Dominique Fabre

4 pesnées sur “En passant (vite fait) par la montagne – Dominique Fabre

  • 24 novembre 2015 à 9 h 16 min
    Permalien

    Un sujet toujours intéressant quand il est bien traité. Et bizarrement, c’est souvent quand il l’est en filigrane qu’il marche le mieux… C’est dommage parceque ça m’intéresse mais je ferais l’impasse sur celui-ci du coup…

    Répondre
  • 25 novembre 2015 à 13 h 01 min
    Permalien

    Tu enchaînes pas mal de déceptions avec ce prix des lectrices ou c’est juste une impression ?

    Répondre
    • 25 novembre 2015 à 20 h 16 min
      Permalien

      Il y en a au moins une par mois… Que ça soit dans le polar, dans le roman ou le document. Mais il y a aussi de très belles choses 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *