Bébés Mauthausen

« Ces femmes remarquables avaient non seulement trouvé la volonté de surmonter l’insurmontable pendant la guerre, mais aussi la force et le courage d’assurer la survie de leurs nouveau-nés. Eux-même eurent à leur tour des enfants, créant ainsi une deuxième, puis une troisième génération. Tous mènent leur vie avec passion et profitent pleinement de l’existence au mépris des projets de Hitler, qui souhaitait les effacer de l’histoire et de la mémoire des hommes. »

Priska, Rachel et Anka ne se connaissent pas. Toutes trois viennent de milieux différents, de pays différents, elles ne parlent pas la même langue, ne mènent pas la même vie. Elles n’ont rien en commun, si ce n’est d’être nées sous une étoile, celle de David. Déportées durant l’Holocauste, elles partagent un secret, en arrivant à Auschwitz Priska, Rachel et Anka sont enceintes. Seules, effrayées, affamées elles vont tenter de survivre à l’insurmontable.

Wendy Holden mène ici une enquête minutieuse, se basant sur les souvenirs racontés aux Bébés de Mauthausen, sur des archives retrouvées, des correspondances égarées… Elle remonte le fil de l’Histoire et décrit l’horreur nazie avec une précision implacable. Elle met les mots sur ce qui fait mal, et le témoignage qu’elle livre est bouleversant. Jamais nous ne pourrons réellement ressentir ce qui s’est joué derrière les portes de ces ghettos et de ces camps, mais grâce au récit de l’auteur, aux détails donnés, page après page, on imagine, on visualise, on reconstruit et on compatit. Que peut-on faire d’autre ?

Une lecture douloureuse, comme l’annonçait le sujet traité. Mais une lecture ô combien importante, qui plus est par les temps qui courent…

Grand Prix Lectrices ELLE

Naître et survivre, les bébés de Mauthausen – Wendy Holden

6 pesnées sur “Naître et survivre, les bébés de Mauthausen – Wendy Holden

  • 16 octobre 2015 à 15 h 02 min
    Permalien

    J’imagine que ça ne doit pas être une lecture facile. Pas forcément le genre d’oeuvre que je lis mais en effet, elles sont toujours utiles. Et pas qu’un peu, malheureusement…

    Répondre
    • 20 octobre 2015 à 21 h 15 min
      Permalien

      C’est pour ça qu’il est bon de les lire 🙂

      Répondre
  • 3 novembre 2015 à 10 h 36 min
    Permalien

    J’aime les histoires bien écrites et celle-ci a l’air de l’être. Entre la fantasy et la romance, un bon retour à la réalité ne fait jamais de mal. Elle est souvent synonyme d’intense réflexion. En ce moment je lis un livre sur l’Ukraine sous Staline donc pour le moment j’ai ma dose de tristesse mais je pense jeter mon dévolue sur celui-ci dès que possible !

    Répondre
    • 5 novembre 2015 à 14 h 43 min
      Permalien

      Pour l’instant c’est le document le plus beau que j’ai pu lire dans la sélection ELLE. A voir ce qu’il y aura d’autres les mois prochains. Mais en tout cas, celui là est définitivement marquant !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *