Salon de la BD Amiens collage

Il y a tout juste une semaine, le soleil était au rendez-vous, j’avais choisi une robe des plus estivales, le poids d’un tote bag rempli de livres pesait sur mon épaule et j’allais retrouver ma petite soeur fraîchement débarquée de Paris, à la gare de Lille. Direction : les Rendez-vous de la Bande Dessinée d’Amiens, qui soufflaient cette année vingt petites bougies.

Depuis plus de dix ans maintenant, la bande dessinée a pris une place importante dans ma vie. Je suis tombée dans la potion magique à l’adolescence en découvrant les univers de Manu Larcenet, Craig Thompson ou Jirō Taniguchi. Et dès lors mon amour pour le neuvième art n’a fait qu’aller croissant, au gré de mes lectures et au grand dam de mon banquier. De fil en aiguille, d’Hardoc en Hautière, de David François en Renaud Dillies, en passant par Lauffray et Dorison, Mezzo et Dupont, Rubini et Bousquet et tant d’autres que je ne peux citer, ma passion s’est décuplée et sortant de ma bulle, j’ai fini par aller à la rencontre de ces auteurs et illustrateurs que j’aime. Tout ça pour dire que les Rendez-vous de la Bande Dessinée d’Amiens est devenu l’un de mes immanquables.

Interligne 2

Une heure et demie de train pour les débriefer les derniers potins – Arriver à Amiens sous le doux soleil de juin – Prévenir les copines et les copains – Se séparer selon les priorités – Te laisser attendre avec celui qui nous a fait toutes les deux aimer la bande dessinée – Alvin, enfin entre mes mains – Mademoiselle ! Vous m’avez donné votre RIB ! – Cette politesse bouleversante, que j’imagine propre au Wisconsin – Te voir émue par cette rencontre – Penser que Craig Thompson s’en est également aperçu – Un américain au pays de Pedrosa – En mars prochain ? Le rendez-vous est pris – Se remettre de tes émotions avec un déjeuner en terrasse – Retrouver cet illustrateur et scénariste qui m’a fait aimer les bêtes à plumes et les bêtes à poils – Mélodie au crépuscule ou L’héritage d’Abélard ? Telle est la question – Une dédicace unique au monde – En attendant Godot Régis – Le t-shirt Red Fang de David François – Retrouver Sven pour trois bières blanches et un soda – Mes Lulus dédicacés – Celui qui m’étonnait en se souvenant de mon prénom – Et m’étonnait en me parlant de mes clichés – Comme une impression de déjà-vu – Un duo qui me donne faim avec ses histoires de biki – La fameuse réplique du Père Noël est une ordure – Découvrir le travail de Loisel et Tripp grâce à l’exposition du Magasin Général – Être soi avec David François – Se laisser tenter par Cerise et Zombillénium – Faire traîner – Ne pas avoir envie de rentrer – Reprendre le train – Dans une bulle – Grâce à vos bulles – Rendez-vous l’an prochain !

Rendez-vous de la Bande Dessinée d’Amiens 2015
Étiqueté avec :                                    

8 pesnées sur “Rendez-vous de la Bande Dessinée d’Amiens 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *