Montagne 2015

« Je le sais, c’est tout. Et toi qui as l’habitude de voyager,

tu sais qu’il arrive toujours un moment où il faut s’en aller. »

Grand-père est fatigué, lui qui aimait voyager est désormais immobilisé. Il porte sur son dos les montagnes du monde, son front s’est creusé de tous les sentiers sur lesquels il a marché, dans sa voix on peut entendre les grondements de la Terre, et dans ses yeux voir toute l’eau des océans. Le poids de sa propre vie est aujourd’hui trop lourd à porter, il ne peut plus bouger. Mais son petit-fils a une idée, aller chercher le vent le plus puissant qui soit, celui capable de déplacer les montages pour entreprendre ensemble un dernier voyage…

Montagne 03

Parce qu’il y a deux ans déjà, un Coeur de Pierre avait ravi le mien et qu’avec Aristide j’avais broyé du noir, je ne pouvais décemment pas passer à côté du dernier né de Séverine Gauthier. Pour ce nouveau projet, pas de Jérémie Almanza aux pinceaux, mais la très talentueuse Amélie Fléchais dont je découvrais ici, et pour la première fois, le travail.

Et graphiquement il n’y a pas à dire L’homme Montagne est un vrai régal pour les yeux de son lecteur. L’univers créé par son illustratrice est d’une infinie délicatesse, audacieux et onirique, magique et poétique. Il se développe et nous enveloppe comme la brume mystérieuse au pied des montagnes. Le travail sur les couleurs est lumineux et sublime, celui sur les détails riche et subtil. Face à tant de beauté, les mots viennent à manquer…

Montagne 02

Au scénario on retrouve Séverine Gauthier, et sa façon presque bouleversante d’aborder la gravité de la vie avec une tendresse, teintée de fausse naïveté. Elle nous offre ici une jolie fable sur la disparition d’un être cher et le travail de deuil. Un sujet fort ! Malheureusement je trouve le chemin que suit notre petit héros un peu trop balisé, ses différentes étapes un peu trop attendues, en somme une narration un peu trop classique.

S’il n’altère en rien la beauté de l’oeuvre, ce schéma un peu trop conventionnel à mon goût amoindri une émotion que j’espérais plus percutante, à l’image de ce qui était proposé par exemple dans Coeur de Pierre ou Aristide broie du noir. En ça, et juste en ça, L’homme Montagne se révèle être une petite déception. Mais une déception de très grande qualité !

Une lecture que j’ai le plaisir de partager aujourd’hui avec Stephie et Yaneck. Je vais m’empresser d’aller lire ce qu’ils ont tous les deux pensé de cette bande dessinée !

Et parce qu’ils l’ont déjà chroniqué, allons lire les avis de Jérôme, Livresse et Noukette !

BD_de_la_semaine_BIG_salmon

Rendez-vous chez Jacques aujourd’hui !

topbd_2013

16/20 pour le top de Yaneck

L’homme Montagne – Séverine Gauthier & Amélie Fléchais
Étiqueté avec :                        

28 pesnées sur “L’homme Montagne – Séverine Gauthier & Amélie Fléchais

  • Ping : L’homme montagne (La BD de la Semaine) | Les Chroniques de l'invisible

  • 29 avril 2015 à 7 h 21 min
    Permalien

    Je n’ai pas trouvé la narration classique, moi. au contraire, elle suit un chemin qui laisse une part d’interprétation très riche et variable en fonction des lecteurs. Une déception de qualité, c’est déjà ça 😉

    Répondre
    • 29 avril 2015 à 7 h 42 min
      Permalien

      Disons que ce qui m’a un peu refroidie c’est le récit initiatique très caricaturé : Trois rencontres, pour arriver à un point attendu, avec une leçon à la fin. Du début à la fin je n’ai pas été surprise. Alors qu’avec les précédents d’ouvrages je l’étais à chaque page 😉

      Répondre
  • 29 avril 2015 à 7 h 29 min
    Permalien

    Je suis intriguée par cet ouvrage, tout d’abord parce que j’avais craqué avec “Coeur de pierre” mais aussi parce que j’ai encore en tête les chroniques de Jérôme, Moka et Noukette. Mais il y a tes bémols, et ce visuel de couverture qui m’interpelle peu. A voir 🙂

    Répondre
    • 29 avril 2015 à 7 h 43 min
      Permalien

      Je suis curieuse de connaître ton avis. Je suis la seule à émettre des bémols pour l’instant 🙂

      Répondre
    • 29 avril 2015 à 7 h 43 min
      Permalien

      C’est grâce à Coeur de Pierre que je me suis penchée sur celle là 🙂

      Répondre
  • Ping : L’homme montagne – Gauthier / Fléchais – Mille et une Frasques

  • 29 avril 2015 à 8 h 08 min
    Permalien

    Oui, c’est vrai qu’il y a les trois rencontres mais cela ne m’a pas dérangée. Bien envie de la faire lire à mon fils 😉

    Répondre
  • 29 avril 2015 à 9 h 42 min
    Permalien

    Pas gênée non plus par la narration… J’ai adoré du début à la fin ! Et quel graphisme !

    Répondre
  • 29 avril 2015 à 9 h 54 min
    Permalien

    Pas encore lu, mais ca fait clairement parti de ma liste d’achat à venir.

    Répondre
  • 29 avril 2015 à 11 h 07 min
    Permalien

    D’accord, je comprends ta réserve. Elle a du sens.
    Ca ne m’a pas gêné du tout, mais il est vrai que le voyage global est assez conforme à ce qu’on peut attendre dans les premières pages. Mais ce manque de surprise n’a pas nuit, chez moi. Le traitement était si élégant et intelligent, que je me suis laissé porter sans réserve.

    Répondre
    • 29 avril 2015 à 12 h 11 min
      Permalien

      J’en émets quelques unes, c’est vrai. Mais globalement j’ai quand même bien apprécié, ma note témoigne largement de mon enthousiasme 😉

      Répondre
  • 29 avril 2015 à 11 h 31 min
    Permalien

    Cette narration est peut-être un peu simplette ou classique mais elle fonctionne ! Je l’ai trouvée adaptée et très agréable ^^ Puis bon tu le savais toi que quand un caillou il a descendu la montagne, et ben, et ben… et ben, il ne peut plus la remonter !

    Répondre
  • 29 avril 2015 à 13 h 42 min
    Permalien

    Déjà noté!
    Cours lire Le petit loup rouge d’Amélie Fléchais : très beau!

    Répondre
  • 29 avril 2015 à 14 h 58 min
    Permalien

    Le dessin est vraiment attirant en effet. Et l’histoire aussi mais ce que tu dis sur le scénario lui même ne me surprend pas au vu du pitch. Ceci dit, et comme tu le dis, un scénario prévisible ne donne pas forcément une mauvaise histoire, loin de là^^.

    Répondre
  • 5 mai 2015 à 21 h 14 min
    Permalien

    J’hésite encore à l’acheter au vue de ce que tu dis, il semble beau mais il y a des points négatifs. A voir ! Je vais tenter de le regarder avant de craquer.

    Répondre
    • 5 mai 2015 à 22 h 27 min
      Permalien

      Après la blogosphère est entièrement séduite.

      Il n’y a que moi qui fait ma rabat-joie 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *