Janvier 2015

Comme un goût de déjà vu – N’avoir définitivement jamais aimé les remakes – Seulement les grands-mères, Madame Rostaing, c’est comme le mimosa – C’est doux et c’est frais – Mais c’est une fleur fragile – Un matin, elle n’était plus là – Comme le dit si bien Verlaine : « Au vent mauvais » – Celui qui avait finalement décidé de rester – Import anglais pour adoucir ce premier janvier – Câlins sur canapé – Faire défiler les décennies sur des clichés jaunis – Troquer un bras ancré contre un bras encré – Ces nuits où le salon devient un improbable ciné-club – Y a-t-il un flic pour sauver la collège attitude ? – Candidatures spontanées envoyées – Commencer à s’inquiéter – Une bague que mon arrière-grand-mère aurait gagné au poker – Comme elle me paraissait plus grande dans mes souvenirs, cette église – Ces visages familiers – Un soutien inattendu – Tous ensemble une dernière fois à l’Oustatou – Comme elle me paraissait plus grande dans mes souvenirs, cette maison – Des cousins trouvés et retrouvés – Sale petite voleuse irrespectueuse – Se prendre l’actualité de plein fouet après une journée déconnectée – Je suis Charlie – Tu es Charlie – Nous sommes tous Charlie – Et par le pouvoir d’un mot je recommence ma vie – Je suis née pour te connaître – Pour te nommer – Liberté – Et après ? – I’m shipping up to Paris to see the Dropkick Murphys – Des mots qui blessent – Même si tu ne les pensais pas – Ces excuses qui ne viendront pas – Assouvir ce besoin de partir – Quatre filles qui se donnent rendez-vous au Portugal en février – Et ce que je vous aime pour ces souvenirs que nous allons partager – Il pleure dans mon cœur comme il pleut sur la ville, en ce jour de Marche Citoyenne – Décompresser autour de deux bières et trois cafés – Il n’y a que moi qui aime regarder les hommes passer le balai ? – Soirée des vœux de Monsieur le Maire, mon père – RIP ma petite marinière – Canard gelé et boule glacée – Apéro géant en tout petit comité – Comme ça m’avait manqué – How not to love live my life – Mélancolie de ces dimanches de camomille – M’imaginer parisienne en répondant à une annonce de rêve – Hey Hey, My My – Vivre une semaine au côté des Sons of Anarchy – Manger, dormir et respirer avec eux – Hommage en bulles à ceux qui préfèrent mourir debout que de vivre à genoux – Ces longues semaines sans ma sœurette – Et les week-ends trop courts qu’on voudrait prolonger – Celle qui m’invitait à danser sous la pluie – Mes dernières heures à Charming Town que je suis heureuse de partager avec toi – Doubt thou the stars are fire – Doubt that the sun doth move – Doubt truth to be a liar – But never doubt I love – Quand un petit Bibou s’expatrie en Suisse – Pratiquer la censure quand des hommes tombent pour la liberté d’expression, c’est pas joli-joli – Irish s’Arras – Copain de Chine en vacances à Lille – Apprendre qu’un autre suppôt de Satan s’est découvert des instincts paternels – Vomir – Puis rire de cette aberration – Prendre goût à nos marathons séries-ciné – Quand le bonheur prend la forme d’une raclette auprès des gens que j’aime – L’heure du vin de la messe a sonné – Affectionner ces dimanches pluvieux qu’on fait traîner – Réfléchir à une issue de secours professionnelle – Juste au cas où – Finances en négatif – Une future petite suisse qui vient prendre le thé – Tu vas me manquer t’sais – Ciné, café et Peanut Butter Bagel pour le goûter – Deux soirées de départ un vendredi soir – Art Gressif & Jager Bomb – Drôles d’oiseaux au Mojo – Ce problème de confiance en soi qu’on n’évoquera pas – Boire et déboires dans le bus de nuit – Doctor Cox, my hero – Être un peu trop émotive ? – Sensible ? – Bref chialer sans arrêt devant les séries télé – Cœur de Pierre qui roule, n’amasse pas mousse – Parce que je ne l’ai pas dit, tout simplement : Merci – CeLui là qui comble mes lacunes musicales – Terminer le mois avec Metallica – Et d’autres petites choses qu’on n’écrit pas sur son blog…

*                    *                    *

D’après une idée originale de Moka.

Au fil des mois – Janvier 2015
Étiqueté avec :                            

12 avis sur « Au fil des mois – Janvier 2015 »

  • 2 février 2015 à 9 h 26 min
    Permalien

    Je venais prendre le poux de ce mois…
    Bon février Marion !

    Répondre
    • 2 février 2015 à 14 h 13 min
      Permalien

      C’est un premier mois très compliqué pour commencer l’année…

      Répondre
  • 2 février 2015 à 17 h 03 min
    Permalien

    Certaines choses m’ont fait pleurer dans ton texte. Moi j’ai déjà envie de passer en 2016…

    Répondre
    • 2 février 2015 à 17 h 26 min
      Permalien

      Oh ! Je suis désolée de t’avoir faite pleurer… Moi aussi j’ai déjà envie d’être en 2016, parce qu’avec un premier mois comme celui là, l’année s’annonce très compliquée…

      Répondre
  • 2 février 2015 à 18 h 27 min
    Permalien

    Allez, hauts les cœurs !
    Le mois de février sera joyeux .
    Trouvons les petites choses qui font les petits bonheurs de chaque jour (pas facile mais on y arrive).

    Répondre
  • 2 février 2015 à 19 h 24 min
    Permalien

    Février sera meilleur. Et mars encore plus et ainsi de suite. Même si je dois avouer avoir aussi espérer passer en 2016 aprés certains événements…

    Répondre
    • 2 février 2015 à 20 h 36 min
      Permalien

      Je croise les doigts pour toi, comme pour moi…

      Répondre
  • 3 février 2015 à 9 h 07 min
    Permalien

    Oui, février sera meilleur. Il faut y croire !
    Merci de ton passage sur mon blog 🙂
    Bises de Capp

    Répondre
  • 5 février 2015 à 20 h 03 min
    Permalien

    Oh tu sais, moi je pleure constamment devant les séries. La pire c’est Grey’s Anatomy. Il n’y a pas un seul épisode où je ne pleure pas 🙂

    Janvier, ce n’était pas effectivement pas ça. Mais février et le reste de l’année sera mieux. Si. Puisque je le dis ! XD

    Bonne chance pour tes démarches et happy february Marion !

    Répondre
    • 6 février 2015 à 14 h 19 min
      Permalien

      Oh merci beaucoup ! J’espère que tu dis vrai 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Warning: preg_match(): Compilation failed: invalid range in character class at offset 11 in /homepages/24/d543942492/htdocs/app543943322/wp-content/plugins/wysija-newsletters/helpers/render_engine.php on line 526

Warning: preg_match(): Compilation failed: invalid range in character class at offset 11 in /homepages/24/d543942492/htdocs/app543943322/wp-content/plugins/wysija-newsletters/helpers/render_engine.php on line 526

Warning: preg_match(): Compilation failed: invalid range in character class at offset 11 in /homepages/24/d543942492/htdocs/app543943322/wp-content/plugins/wysija-newsletters/helpers/render_engine.php on line 526

Fatal error: Uncaught Exception: Template 'templates/form/web/widgets/#type.html' not found ! in /homepages/24/d543942492/htdocs/app543943322/wp-content/plugins/wysija-newsletters/helpers/render_engine.php:723 Stack trace: #0 /homepages/24/d543942492/htdocs/app543943322/wp-content/plugins/wysija-newsletters/helpers/render_engine.php(454): WYSIJA_help_render_engine->_loadTemplate('templates/form/...') #1 /homepages/24/d543942492/htdocs/app543943322/wp-content/plugins/wysija-newsletters/helpers/render_engine.php(169): WYSIJA_help_render_engine->_parse('\n{include file=...') #2 /homepages/24/d543942492/htdocs/app543943322/wp-content/plugins/wysija-newsletters/helpers/form_engine.php(756): WYSIJA_help_render_engine->render(Array, 'templates/form/...') #3 /homepages/24/d543942492/htdocs/app543943322/wp-content/plugins/wysija-newsletters/helpers/form_engine.php(638): WYSIJA_help_form_engine->render_web_body() #4 /homepages/24/d543942492/htdocs/app543943322/wp-content/plugins/wysija-newsletters/views/front/widget_nl.php(160): WY in /homepages/24/d543942492/htdocs/app543943322/wp-content/plugins/wysija-newsletters/helpers/render_engine.php on line 723