En ce début d’année Le Carré Jaune a décidé de lancer un atelier photographique. Un nouveau rendez-vous qui se déroulera tous les jeudis. Le principe est simple, présenter un cliché en rapport avec le thème de la semaine. Comment pouvais-je résister ?

Pour cette seconde participation, quelques rayons de soleil, un avant goût de printemps…

Mot de la semaine : Roue.

Roue - 2015

Atelier un mot, une photo : Roue
Étiqueté avec :                

16 pesnées sur “Atelier un mot, une photo : Roue

  • 22 janvier 2015 à 7 h 10 min
    Permalien

    Chouette photo.
    Cette semaine, je participe aussi.Moi, ce serait plutôt ciel menaçant.

    Répondre
    • 22 janvier 2015 à 9 h 19 min
      Permalien

      Oh ! Je vais aller voir ça tout de suite 🙂

      Répondre
  • 22 janvier 2015 à 16 h 39 min
    Permalien

    elle est drôle cette image d’un vélo perché, rouillé, devenu monocycle…un peu comme un ancien combattant qu’on aurait mis au vert et au repos…

    Répondre
  • 22 janvier 2015 à 17 h 59 min
    Permalien

    j’adore Marion. Le cadre, la lumière, le contraste, la poésie qui s’en dégage …… ! SUPERBE !!

    Répondre
  • 22 janvier 2015 à 20 h 00 min
    Permalien

    C’est… nostalgique. Et ça me donne envie de vacances dans le sud !

    Répondre
    • 22 janvier 2015 à 21 h 51 min
      Permalien

      Haha ! Pourtant c’était à Cracovie 🙂

      Répondre
  • 23 janvier 2015 à 6 h 16 min
    Permalien

    J’ai hésité aussi avec une route de bicyclette, j’en avais, finalement c’est la grande roue qui l’a emporté ! Ta photo donne envie d’en voir plus, derrière les grilles 🙂

    Répondre
    • 23 janvier 2015 à 8 h 55 min
      Permalien

      Haha ! Elle dégage donc un peu de mystère 🙂

      Répondre
  • 23 janvier 2015 à 20 h 08 min
    Permalien

    Je vois que nous avons eu a même idée ! 🙂 J’adore ta photo !

    Répondre
    • 24 janvier 2015 à 19 h 15 min
      Permalien

      Merci ! J’aime aussi beaucoup la tienne 🙂

      Répondre
  • 24 janvier 2015 à 23 h 36 min
    Permalien

    ci-gît bicyclette enchainée , lâchement abandonnée pas la roue avant puis dévorée par la rouille !
    La végétation est en vie , c’est ce que j’aime dans cette photo,le contraste !

    Répondre
    • 25 janvier 2015 à 18 h 08 min
      Permalien

      Le contraste, c’est ce que tout le monde a noté on dirait 🙂

      Répondre
  • 25 janvier 2015 à 12 h 36 min
    Permalien

    Insolite. On dirait qu’elle est un gardien d’un seuil comme dans les contes de fées.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *