salon-du-livre-et-de-la-presse-jeunesse-montreuil

Trois ans que j’ai rendez-vous à Montreuil, le dernier week-end de novembre, pour le Salon du livre et de la presse jeunesse. Trois ans que je finis par renoncer au voyage pour des raisons professionnelles ou financières. Cette année pas question de passer à côté , écoutant mon cœur plutôt que ma raison, l’appel des livres plutôt que ceux de mon banquier, j’ai sauté dans un train vendredi matin et je suis allée à la rencontre de ces auteurs que j’aime tant. Au programme ? Une journée épuisante, mais ô combien plaisante et enrichissante !

Salon du livre - 2014

Bribes d’une journée au Salon du livre et de la presse jeunesse de Seine-Saint-Denis :

Une accréditation presse qui me donne un droit d’entrée VIP – La gentillesse et la disponibilité d’Alfred pour entamer la journée – Des bises sur le papier – Beaucoup trop d’enfants au mètre carré – Confier à Charlotte Bousquet tout le bien que je pense de son travail avec Stéphanie Rubini – Camille ? Qui est Camille ? – Des mots rouges comme l’amitié, l’amour, les premières fois, les nez qui coulent… – Trop de monde pour Marion Brunet – Investir dans La Tendresse des Pierres et dans Les Carnets Secrets d’une Reine – Un joli tote bag royal en cadeau – Fumer une cigarette à quelques mètres du charmant Guillaume Guéraud – Retrouvailles avec mes copains parisiens le temps d’un déjeuner – Dédicace d’une Marion Fayolle timide à une autre Marion, qui l’est tout autant – Attendre, armée de mon Ipod et de mon livre audio Harry Potter à l’école des sorciers, l’arrivée du très prisé Benjamin Lacombe – Apercevoir Bouch pas très loin derrière moi – Une attente qui valait définitivement la peine – Discuter d’une certaine librairie amiénoise – Et contempler la finesse d’un travail à l’aquarelle – Des goûts atypiques – Rendez-vous au stand Delcourt pour Jérémie Almanza – Retrouver ma petite sœur qui broie du noir dans une file d’attente en lisant les aventures nocturnes d’Aristide – L’abandonner le temps d’aller confier à Stéphanie Rubini tout le bien que je pense de son travail avec Charlotte Bousquet – Un crayon magique qui dessine les traits de Léa – Jérémie Almanza, enfin ! – It’s friday, I’m in love – Celle qui devra faire aimer la littérature aux générations futures – Aller à la rencontre d’un auteur et illustrateur belge pendant tu lui préfères l’Angleterre – Rascal qui veut que l’on soit tous les deux sur la photographie – Une attachée de presse qui me demande ma carte de visite – Faire la connaissance de Barroux en attendant son acolyte – Rendez-vous n’importe où avec Thomas Scotto – Qui n’a pas encore perdu toutes ses bagues – Deux charmants garçons qui m’incitent m’invitent à faire Un bond de géant – Sympathiser dans l’attente avec nos adorables voisines – Celle qui se laissait tenter par les pochoirs de C215 – Une affiche, un badge et trois marque-page – Benjamin Lacombe et son rossignol – Toute la douceur de Sébastien Perez – Une dernière promenade entre les rayons du salon – Et on rentre à la maison, le porte-monnaie allégé, mais le cœur considérablement rempli…

Souvenirs de Montreuil - 2014

Salon du livre et de la presse jeunesse 2014

13 pesnées sur “Salon du livre et de la presse jeunesse 2014

  • 3 décembre 2014 à 9 h 41 min
    Permalien

    J’aime cette façon de résumer les événements, ça rend super bien^^. Par contre, même si c’est un salon sur le livre “jeunesse”, je suis surpris qu’il y ait autant d’enfants, j’ai du mal à les imaginer s’intéresser à tout ça. Mais visiblement je me trompe. Tant mieux d’ailleurs.

    Répondre
    • 3 décembre 2014 à 11 h 15 min
      Permalien

      Merci 🙂

      En fait le matin il y avait énormément de classes en visite dans le salon. Et l’après-midi beaucoup de parents avec leurs enfants. Heureusement que la jeunesse lit et s’intéresse un peu 🙂

      Répondre
  • 3 décembre 2014 à 12 h 09 min
    Permalien

    joli compte-rendu ! J’aime tes photos en mosaique de noir& blanc
    c’était lundi pour moi, et ça a l’avantage de compter bien moins d’enfants 😉
    Le même Thomas Scotto a enchanté un de mes seuls achats par sa délicate dédicace. Et le plaisir de croiser et recroiser des amis, des blogueurs, des auteurs que je connais, des titres à découvrir, des nouveaux contacts…le tout dans cette éternelle chaleur du salon, qui fatigue et nous colle un sourire heureux mais épuisé en fin de journée! vivement l’année prochaine!

    Répondre
    • 3 décembre 2014 à 12 h 42 min
      Permalien

      Merci beaucoup 🙂

      C’était la première fois pour moi, mais clairement je me retrouve dans ce que tu dis et j’ai vraiment hâte de remettre ça l’année prochaine 🙂

      Répondre
  • 3 décembre 2014 à 13 h 26 min
    Permalien

    C’est vrai qu’elles sont belles les dédicaces de Mr Scotto. La journée est toujours épuisante sur le salon mais en sort toujours des étoiles plein les yeux.

    Répondre
    • 3 décembre 2014 à 13 h 31 min
      Permalien

      Oh oui ! Quel dommage que nous ne nous soyons pas croisés 🙂

      Répondre
  • 3 décembre 2014 à 13 h 56 min
    Permalien

    Trop chouette tout ça !
    Je suis jalouse !
    Un jour, je prendrai aussi le train pour y aller.
    Bon après midi.

    Répondre
    • 3 décembre 2014 à 14 h 20 min
      Permalien

      Haha ! La prochaine fois on s’y croisera peut être 🙂

      Répondre
  • 3 décembre 2014 à 17 h 06 min
    Permalien

    Oh, mais on s’est loupées, alors ? En tout cas, j’aime beaucoup ton compte-rendu 🙂 On sent que ta journée ne fut pas de tout repos, mais particulièrement enrichissante 😀

    Répondre
    • 3 décembre 2014 à 17 h 29 min
      Permalien

      C’est parce que je suis timide ! On se croisera l’année prochaine 😉

      Répondre
  • Ping : Au fil des mois – Novembre 2014 | TWENTY THREE PEONIES

    • 7 décembre 2014 à 19 h 41 min
      Permalien

      Oui ! Je l’ai beaucoup appréciée aussi !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *