Eleanor Park - 2014

« Ce soir-là, en faisant ses devoirs, Park lui a enregistré une cassette avec ses titres préférés des Smiths, plus quelques chansons d’Echo & the Bunnymen et de Joy Divison. »

« Eleanor a fait glisser ses mains sur le torse de Park, les doigts écartés, puis elle les a remontées sous son tee-shirt. Elle l’a fait parce qu’elle en avait envie. Et parce qu’une fois qu’elle a commencé à le toucher comme elle l’avait imaginé, c’était difficile d’arrêter. Et elle l’a fait aussi parce que… et si elle n’avait jamais plus la chance de le toucher comme ça ? »

1986. Elle est la nouvelle élève, trop ronde, trop rousse que tout le monde remarque. Lui est du quartier, d’un tempérament trop discret, trop solitaire pour attirer l’attention. Ce jour-là, elle ne le sait pas encore, mais en s’asseyant à côté de lui dans le bus scolaire, elle va changer leur vie à jamais. Alors que d’ordinaire ils s’ignorent poliment, pensant que tout les oppose, les deux lycéens vont se rapprocher, liés par leur amour des comics et des Smiths…

Eleanor & Park - 2014

Rainbow Rowell signe avec Eleanor & Park un roman proprement bouleversant sur les affres de l’adolescence et la découverte, ô combien exaltante et excitante, du sentiment amoureux à cet âge. C’est avec une certaine nostalgie que la romancière nous replonge dans la découverte des premières fois, celles qui posent les fondements d’une relation, à travers l’apprivoisement mutuel de ces deux jeunes marginaux si attachants.

L’auteur alterne au fil des chapitres les points de vue de ses deux protagonistes, nous livrant ainsi leurs pensées les plus intimes, leurs réflexions les plus secrètes et leurs sentiments les plus tendres ou les plus violents. De fait, on se sent proche de ces deux jeunes adolescents, on vit avec eux, rit avec eux, on pleure avec eux et on aime avec eux.

Là où la romancière réussit pleinement son entreprise, c’est que jamais elle ne tombe dans un amour guimauve, dégoulinant de bon sentiments. Au contraire, elle retranscrit avec justesse la gravité et la profondeur des sentiments complexes qui habitent les adolescents. Et au delà de la romance, c’est avec beaucoup de finesse et de simplicité que l’écrivain met les mots sur cette difficulté d’être jeune et marginalisé dans une Amérique formatée.

Rainbow Rowell nous offre un récit au doux parfum vintage, mais au propos terriblement actuel. Une petite bulle à la fois légère et douloureuse. Une petite bulle qui fait battre le cœur. Une petite bulle qui nous donne envie de redevenir des adolescents, de (re)tomber amoureux, de dépoussiérer nos walkmans, d’enregistrer des cassettes, d’écouter à nouveau les Smiths, de lire des comics dans les transports en commun, de s’asseoir sur un lit à eau, de se nouer un ruban dans les cheveux, de se prendre par la main et d’aller de l’avant…

Les avis également très positifs de CécileJérôme, LeiloonaLivresseNoukette et Stéphie.

There is a light that never goest out !

Eleanor & Park – Rainbow Rowell

21 avis sur « Eleanor & Park – Rainbow Rowell »

Répondre à Melleaurel Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *