Exposition Ghibli

« Devenir libre, avoir une vie libre, c’était le rêve obsessionnel de ma jeunesse. C’est en découvrant l’animation que j’ai été libéré de cette hantise : voilà ce que je voulais faire ! »

Mardi en fin d’après-midi, j’ai eu la chance de visiter l’exposition Dessins du Studio Ghibli, les secrets du Layout pour comprendre l’animation de Takahata et Miyazaki, au Musée Art Ludique de Paris. Mardi étant le jour de fermeture hebdomadaire du musée, les condition étaient tout bonnement optimales pour découvrir les plus de 1300 layouts importés tout droit du Japon. Pas d’attente, pas de bousculade et quatre conférenciers à la disposition des quelques privilégiés qui avaient su flairer le bon plan d’un site de Ventes Privées.

Layout - 2014

Dans un premier temps, l’exposition invite son visiteur à se poser la question légitime : Qu’est-ce qu’un layout ? Puisque avant de pénétrer au cœur des univers orchestrés par Hayao Miyazaki et Isao Takahata, il est important de comprendre ce que l’on va réellement trouver et contempler dans le musée Art Ludique. La première salle va donc décortiquer ce croquis préparatoire à l’animation qu’est le layout, les différentes indications de mouvement ou de vitesse qu’il contient, ainsi que tout le jargon technique qui lui est associé. Dès le départ, toutes les clés nous sont données pour profiter au mieux de l’exposition !

Et ainsi après un bref rappel chronologique des animations produites et réalisées au sein du Studio Ghibli, nous sommes enfin prêts à entrer dans le vif du sujet, les 1300 layouts (dont une petite moitié consacrée uniquement au Voyage de Chihiro) n’attendant plus que nous !

Ghibli mini

Nous entrons alors dans une exposition qui se savoure, et qu’il faut réellement prendre le temps d’apprécier. Longtemps considérés comme une « simple » étape du processus de création, les layouts ont par le passé étaient détruits en masse. Si aujourd’hui leur valeur est réhabilitée auprès du public, nous avons néanmoins l’occasion d’admirer quelques raretés rescapées de la fin des années 1980 et surtout des poubelles du Studio Ghibli.

La scénographie de l’exposition est certes simple, mais pourtant très efficace. C’est doucement, en suivant les susuwataris dessinés au sol et bercé par la musique de Joe Hisaishi, que nous avançons dans les couloirs du musée, rasant presque les murs pour contempler de plus près les dessins signés de la main de ces maîtres de l’animation japonaise qu’on admire et qu’on aime tant. Parfois un court extrait de film vient mettre en situation les layouts accrochés et concrétiser toute cette genèse qui est affichée là sous nos yeux…

On se délecte du soin, de la précision et de l’implication que les dessinateurs ont mis dans ces croquis préparatoires, qui pour nous sont de véritables trésors, et ne sont finalement pour eux « que » des brouillons d’animation. Outre l’intégralité du catalogue Ghibli qu’on s’attend à trouver, les aficionados d’Hayao Miyazaki et d’Isao Takahata apprécieront de se replonger dans des œuvres antérieures à la création du studio, telles que Sherlock Holmes ou Kié la petite peste. Quant aux plus impatients, ils seront ravis de trouver quelques layouts du film Souvenirs de Marnie que nous attendons pour le 14 janvier 2015.

Exposition Dessins du Studio Ghibli : du 4 octobre 2014 au 1er mar 2015,

Musée Art Ludique de Paris. Pour plus d’informations, c’est par ici !

 Challenge Hayao Miyazaki mini

Dessins du Studio Ghibli au Musée Art Ludique
Étiqueté avec :                                

22 pesnées sur “Dessins du Studio Ghibli au Musée Art Ludique

  • 11 octobre 2014 à 7 h 48 min
    Permalien

    Super! Je note car je vais sur Paris dans peu de temps.
    Une occasion pour qu’on se rencontre ?

    Répondre
    • 11 octobre 2014 à 9 h 45 min
      Permalien

      Ah malheureusement je ne suis pas parisienne… J’étais de passage pour l’occasion. Mais si tu viens dans le Nord un jour, pourquoi pas 🙂

      Répondre
  • 11 octobre 2014 à 10 h 18 min
    Permalien

    Hello,

    je me demandais, tu as acheté tes billets en avance ou sur place ?
    Et cette histoire de conférencier tu y as eu accès ?
    Enfin, tu penses donc qu’il n’y avait personne parce que c’était un mardi ?

    (comme tu peux t’en douter je suis en train de planifier ma visite 😉 )

    Répondre
    • 11 octobre 2014 à 10 h 40 min
      Permalien

      Alors en fait, j’ai acheté mes billets en avance lors d’une vente privée, sur le site du même nom. Les billets n’étaient disponibles que pour les mardis, jour de fermeture du musée. Seuls les adhérents Ventes Privées étaient donc sur place, ce qui réduisait largement la foule. Enfin… Moi j’avais réservé pour le créneau 18 heures 30 – 20 heures, avec les conférenciers donc, mais en sortant j’ai pu constater que pour le créneau 20 heures – 22 heures, il y avait au moins deux heures de queue.

      J’ai eu accès aux conférenciers, qui donnaient des détails et racontaient des anecdotes sur le travail des dessinateurs et l’histoire du Studio. Ils ne sont présents que sur les horaires Ventes Privées, mais sinon pour chaque place achetée, le musée remet un audio-guide aux visiteurs, qui sera je pense bien plus complet que ce que j’ai pu entendre dans les différentes salles (du coup je pense peut être refaire l’exposition un de ces quatre).

      Mais je pense effectivement que j’ai évité le monde, car c’était un mardi, et en journée !

      Planifie, planifie ! Tu vas adorer 😉

      Répondre
  • 11 octobre 2014 à 10 h 25 min
    Permalien

    J’aime énormément Miyazaki, je pense que ça me plairait… comme c’est jusqu’en mars, j’aurai peut-être le temps d’y aller !

    Répondre
    • 11 octobre 2014 à 10 h 41 min
      Permalien

      Peut-être ! Je te conseille d’éviter au maximum la foule, l’espace est exigu et les dessins de la taille d’un format A4 pour la plupart. Mais ça vaut définitivement le coup si tu aimes le travail de Miyazaki 😉

      Répondre
  • 11 octobre 2014 à 14 h 14 min
    Permalien

    Je ne suis pas fan des dessins japonais et de la culture japonaise donc je passe mon tour sur cette expo, mais le musée de l’art ludique fait de magnifiques expos ! La derniere en date sur les Marvel, etait géniale !

    Répondre
    • 11 octobre 2014 à 14 h 59 min
      Permalien

      J’avais raté celle sur l’univers Marvel et celle sur les productions Pixar… Mais il paraît qu’elles étaient toutes les deux superbes !

      Répondre
  • 11 octobre 2014 à 16 h 56 min
    Permalien

    C’est vrai qu’il y a peu d’espace et qu’on se bouscule vite au musée des arts ludiques. J’y suis allé pour l’expo Marvel (qui aurait presque dû s’appeler “Expo adaptation ciné de Marvel”) et je trouve même globalement le lieu un peu trop petit. C’est un peu dommage mais mieux vaut la qualité que la quantité comme on dit.

    Concernant Ghibli et Miyazaki, y a des jours où je me demande si je suis le seul “cinéphage” à n’avoir jamais rien vu du bonhomme. De toute façon, il va vraiment falloir que je travaille sur le cinéma asiatique. En même temps ce serait plus simples si les cinéma des alentours de Lens voulaient bien passer du Tsui Hark ou, justement, du Miyazaki plutôt que du Michael Bay, ce serait plus simple.

    Puis ça manque aussi d’expo de ce genre dans le coin je trouve. Et c’est pas toujours facile de se déplacer sur Paris. Pourtant, on a le louvre et il reste pas mal de place dedans ^^.

    Répondre
    • 12 octobre 2014 à 11 h 59 min
      Permalien

      Ah tu es de Lens ? Non sur Lille, on a la chance d’avoir deux cinémas qui diffusent essentiellement des films d’art et essai. C’est là bas qu’en 2001 j’ai découvert pour la première fois Le Voyage de Chihiro, l’animation par laquelle je suis entrée dans l’univers d’Hayao Miyazaki.

      Je ne peux que te conseiller les oeuvres du Studio Ghibli au plus vite 😉

      Répondre
      • 12 octobre 2014 à 22 h 59 min
        Permalien

        Yep, Né à (côté de) Lens, vit à (côté de) Lens, travaille à Lens ! Y a des fois où je voudrais bien bougé parcequ’il y a pas grand chose à y faire mais bon, pas eu l’occasion pour l’instant.

        Et pour Ghibli c’est prévu… un jour… quand je ne changerais pas d’avis entre deux^^.

        Répondre
        • 13 octobre 2014 à 0 h 04 min
          Permalien

          Lille n’est pas encore trop loin de Lens 😉

          Répondre
  • 11 octobre 2014 à 21 h 01 min
    Permalien

    Merci de l’info! C’est très intéressant! Si je peux me libérer un moment, j’irai bien visiter cette expo!

    Répondre
    • 12 octobre 2014 à 11 h 59 min
      Permalien

      Si tu es sur Paris, et que tu aimes le travail du Studio Ghibli, il le faut 😉

      Répondre
  • 12 octobre 2014 à 0 h 37 min
    Permalien

    justement je compte y aller pas la semaine prochaine mais la suivante, j’espère que je ne serais pas déçu!

    Répondre
    • 12 octobre 2014 à 12 h 01 min
      Permalien

      Il n’y a aucune raison, tu devrais adorer 😉

      Répondre
  • 14 octobre 2014 à 15 h 24 min
    Permalien

    Je suis une grande fan des studios Ghibli, je vais forcément y aller. Je croise les doigts pour qu’il n’y ait pas la cohue…

    Répondre
    • 14 octobre 2014 à 16 h 11 min
      Permalien

      J’espère vraiment pour toi… Sinon ça peut vite être pénible…

      Répondre
    • 15 octobre 2014 à 18 h 22 min
      Permalien

      Il le faut ! C’est une exposition géniale 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *