Film du mois

La solitude des nombres premiers - 2014 02

Films découverts ou redécouverts

¤ La Planète des Singes : L’Affrontement (Matt Reeves, 2014) ●●●○○

Si La Planète des Singes : L’affrontement reste un divertissement très correct, on déplorera néanmoins quelques longueurs dans la première partie du film et un enchaînement quelque peu hasardeux des situations. L’atout principal du film ? Ce génie d’Andy Serkis évidemment !

¤ Sexy Dance 5 – All in Vegas (Trish Sie, 2014) ●●●●○

Je vois déjà les railleurs et les railleuses juger un peu hâtivement le film ! A toi, lecteur qui n’a jamais osé t’aventurer dans l’univers de Sexy Dance, tu peux réellement placer toute ta confiance dans le dernier opus de cette incroyable saga. Fort d’un scénario engagé dans la mesure du possible, le film rassemble les meilleurs personnages qu’a connus la franchise et offre de somptueuses chorégraphies à la fois ludiques et techniques. Un petit plaisir, absolument pas coupable !

¤ The Sessions (Ben Lewin, 2012) ●●●●○

Traitant du sujet délicat qu’est l’assistance sexuelle, The Session est un film sensible, pudique et absolument pas dénué d’humour. Si le scénario est d’une intelligence rare, le film doit beaucoup à l’interprétation de ces deux acteurs principaux : Helen Hunt et John Hawkes fabuleux !

¤ Supercondriaque (Dany Boon, 2014) ●○○○○

Force est de constater que l’humour de Dany Boon ne me fait absolument plus pas rire du tout !

¤ La solitude des nombres premiers (Saverio Costanzo, 2011) ●●●●●

Quand un réalisateur italien applique à un drame intimiste les codes propres au giallo, il donne naissance à un film puissant, tendu et somme toute magistral. Saverio Costanzo nous parle ici de la vie, de la mort, de l’amour et de la solitude avec beaucoup de lyrisme, de poésie et de métaphysique. La solitude des nombres premiers est un film superbement atypique, où la forme adoptée vient servir et transcender un matériau de base déjà très prometteur. Un vrai coup de cœur !

¤ Black Storm (Steven Quale, 2014) ●●○○○

Un film catastrophique ! S’il peine à démarrer pendant une bonne heure, le film se rattrape gentiment dans un final visuellement classique mais sympathique. En revanche, tant au niveau des personnages que du scénario, c’est d’une inconsistance abyssale… Largement dispensable !

¤ Une vie à t’attendre (Thierry Klifa, 2004) ●●●○○

Si mon affection pour le film tient essentiellement au fait qu’il puise son inspiration directement dans le cinéma de Claude Sautet, il ne faut cependant pas négliger le scénario et les dialogues soignés, ou les acteurs parfaitement dirigés. Dommage que le tout manque d’un brin de spontanéité.

¤ Les Regrets (Cédric Kahn, 2009) ●●○○○

Quand deux acteurs têtes-à-claques s’entêtent dans le cabotinage et jouent un air usé jusqu’à la corde, j’ai parfois envie de me pendre. Sans mauvais jeu de mot…

¤ 40 ans : Mode d’emploi (Judd Apatow, 2013) ●●●○○

Mêlant la tendresse la plus bienveillante à l’humour le plus acerbe, la dernière comédie de Judd Apatow est un véritable petit délice. Le réalisateur dissèque les comportements d’un couple en crise pour mieux faire l’éloge de l’amour et du mariage. C’est simple, mais efficace !

¤ Off Prime – Intégrale (Christophe Fort, 2007) ●●●●○

Avec au casting Simon Astier, Alban Lenoir, Christian Bujeau et la délicieuse Virginie Efira, dont on suit la vie presque réelle, je ne pouvais qu’adhérer à Off Prime. Des dialogues piquants, des situations hilarantes, des guest-stars appréciables, la série regorge de jolies petites surprises et se laisse suivre, sur deux saisons de douze épisodes chacune, avec le plus grand des plaisirs.

¤ Les Reines du Ring (Jean-Marc Rudnicki, 2013) ●●●○○

Jolie surprise que cette comédie franchouillarde, qui caricature un peu l’univers du catch et accumule une petite foule de clichés. Mais le plaisir de Marilou Berry, Nathalie Baye, Audrey Fleurot et consorts est appréciable, voire contagieux, et ça, ça n’a pas de prix !

¤ La crème de la crème (Kim Chapiron, 2014) ●●●●●

Après Sheitan et Dog Pound, Kim Chapiron continue de se frayer un chemin vers mon cœur avec La crème de la crème. Analysant le marché du sexe comme s’il s’agissait d’un marché économique, trois jeunes étudiants découvrent les affres de la vie. C’est drôle, intelligent et brillant !

Films revus

¤ Jumanji (Joe Johnston, 1996) ●●●○○

Un film pour tous ceux qui espèrent laisser derrière eux leur univers…

¤ Titanic (James Cameron, 1998) ●●●●●

Dès les premières notes et les premières images la magie opère toujours, et si le film a pris quelques toutes petites rides avec les années, il n’en reste pas moins efficace et bouleversant du début à la fin…

Août - 2014 03

Août - 2014 02

Août 2014

Pour découvrir ou redécouvrir les autres films chroniqués en 2014, c’est par ici.

Films du mois d’août 2014

10 avis sur « Films du mois d’août 2014 »

  • 13 septembre 2014 à 12 h 24 min
    Permalien

    je voulais absolument voir la planète des singes au cinéma et je n’ai pas encore eu le temps ! cela va finir dans mon canapé cette histoire…

    Répondre
    • 13 septembre 2014 à 18 h 28 min
      Permalien

      Haha ! C’est quelque chose qui m’arrive souvent également !

      Répondre
  • 14 septembre 2014 à 15 h 04 min
    Permalien

    “La solitude des nombres premiers” me tente mais je dois d’abord lire le livre, depuis trop longtemps dans ma Pal!

    Répondre
    • 14 septembre 2014 à 15 h 16 min
      Permalien

      J’avais lu le livre juste avant. C’est rare, que ça soit le cas, mais ici précisément l’adaptation lui est dix fois supérieure au matériau de base.

      Répondre
  • 14 septembre 2014 à 16 h 04 min
    Permalien

    Pas mal de bons films dans tous ceux-là mais également beaucoup que je ne connais pas…il faudrait que je regarde la solitude des nombres premiers !

    Répondre
    • 20 octobre 2014 à 13 h 06 min
      Permalien

      Pour moi Sexy Dance 3 reste le sommet de la saga, mais ce dernier opus était vraiment génial ! Je ne supporte plus qu’on juge hâtivement une saga aussi riche, juste parce que le titre est mauvais…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *