Soit dit entre nous - Pilar Pujadas

« Distances : En amour, il est bon de garder une certaine distance, histoire de se faire désirer. Rien n’est plus excitant que de savoir l’autre inaccessible. L’envie de s’en rapprocher est d’autant plus grande que la distance est creusée. Après, à chacun son propre mètre-ruban, à chacun son idée sur la bonne distance à maintenir pour que le charme opère. La mienne est d’un millimètre. »

Soit dit entre nous… Avec un titre comme celui-là, il était clair que ce petit livre finirait un jour ou l’autre sur les étagères de ma bibliothèque. Après une période d’examens assez intense, entrecoupée d’escapades toutes plus exaltantes les unes que les autres, j’en reviens finalement à mon premier amour, la littérature. Et avec elle, on le sait, c’est la Saint-Valentin toute l’année !

Soit dit entre nous… C’est comme un dictionnaire que Pilar Pujadas construit ce petit recueil dans lequel, à travers les définitions qu’elle rédige, une jeune femme fait le bilan de sa vie sentimentale et s’interroge sur son amour de l’amour. Illustré par les jolis collages de Mélanie Rutten, et abordant un thème cher à mon cœur, cet ouvrage avait en principe tout pour me plaire, et pourtant…

Soit dit entre nous… Si j’ai trouvé certaines définitions de cet abécédaire assez justes, que d’autres pleines d’humour m’ont doucement faite sourire, aucune n’aura cependant fait briller mes yeux ou palpiter mon cœur. Contrairement au Dictionnaire d’un amour de David Levithan qui, au milieu des définitions, faisait naître une narration très personnelle et touchait par là même à l’universalité, j’ai eu l’impression qu’ici l’accumulation des données et l’assemblage des entrées donnaient naissance à un mélange un brin décousu, assez vain dans sa forme et plutôt narcissique dans son propos…

Soit dit entre nous… D’Ambition à Zorro, en passant par l’Hôtel, la lecture de ce court dictionnaire ne prend qu’une petite demi-heure, et si mon cœur de pierre n’a pas été touché par le romantisme exacerbé qui émane de l’ouvrage, c’était en revanche un réel plaisir que d’admirer les collages rétro de Mélanie Rutten qui viennent illustrer d’un bout à l’autre le texte de Pilar Pujadas.

Soit dit entre nous… J’aime trop l’amour. Mais cette fois je préfère qu’on reste ami…

Soit dit entre nous… J’aime trop l’amour – Pilar Pujadas & Mélanie Rutten

5 pesnées sur “Soit dit entre nous… J’aime trop l’amour – Pilar Pujadas & Mélanie Rutten

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *