Films du mois

Bienvenue à Gattaca - Andrew Niccol

Films découverts ou redécouverts

¤ La maison au bout de la rue (Mark Tonderai) ○○○○○

L’inconvénient quand on est attiré par les slashers c’est que les petites pépites sont trop peu nombreuses, et que pour les dénicher il faut se coltiner une multitude de bouses infâmes avant de trouver la perle rare. Ici on est bien loin de la pépite recherchée… Avec son titre qui nous faisait lorgner du côté de La dernière maison sur la gauche, on est finalement déçu de se retrouver face à un film prévisible et très mal interprété. Jennifer Lawrence au piquet.

¤ La Stratégie de la Poussette (Clément Michel) ●●○○○

Une première scène de coup de foudre qui laissait supposer de belles choses, mais le film manque au final clairement d’originalité. Il se laisse pourtant regarder sans peine grâce au couple formé par Charlotte Le bon et Raphaël Personnaz, qui distraie le spectateur de sa malheureuse dépression hivernale. Pour le reste on repassera…

¤ Bienvenue à Gattaca (Andrew Niccol) ●●●●●

Je sais d’avance que les mots vont me manquer pour évoquer Bienvenue à Gattaca… Mais j’ai une certitude, il y a des films dont on sait que le monde se porterait mieux si l’humanité les avait vus, et ô combien celui-là en fait partie. Avec son scénario grave, très librement inspiré du Meilleur des mondes d’Aldous Huxley, Andrew Niccol nous donne une belle leçon d’amour, d’amitié et d’espoir dans un monde où il n’y a plus de place pour ces trois sentiments. Il crée un univers futuriste élégant, mais d’inspiration vintage où tout est peaufiné, jamais laissé au hasard. Il dresse le portrait de personnages bouleversants, tout en retenue dans leurs émotions. Sa mise en scène est sobre, simple mais efficace et il la avec transcende la partition de Michael Nyman… Ma plus grosse claque esthétique et émotionnelle de ces dernières années…

¤ Source Code (Duncan Jones) ●●●○○

Si je dois avouer avoir été déçue de prime abord par le côté répétitif de la narration, je dois néanmoins concéder que Source Code est un film d’anticipation intelligent, au scénario passionnant et qui ne m’a pas laissé indifférente puisque j’y repense assez souvent. Si le concept m’a plu – un homme est condamné à revivre les huit minutes précédant un attentat tant qu’il n’a pas identifié le terroriste qui en est l’auteur – je pense pourtant qu’à deux ou trois détails près, on passe à côté d’un très très grand film.

¤ Pulse (Jim Sonzero) ○○○○○

Malgré un scénario signé Wes Craven et la présence de ma chouchoute Kristen Bell, il n’y a rien à sauver de ce naufrage… C’est lourd, c’est bâclé, c’est mal interprété, on s’ennuie, bref c’est une catastrophe…

¤ David & Madame Hansen (Alexandre Astier) ●●○○○

Grosse déception… Alexandre Astier s’embarque dans un sujet qu’il ne maîtrise pas, tant au niveau du scénario, de la réalisation, que du jeu. Autant je peux l’idolâtrer pour son travail sur la série Kaamelott, autant là ça ne passe pas. Les acteurs, Alexandre Astier et Isabelle Adjani en tête, sont horripilants, la mise en scène est plate, le scénario bancal, le rythme trop lent… Grosse déception.

¤ 2ème Sous-sol (Franck Khalfoun) ○○○○○

Retour au point de départ de cet article… Mais pourquoi diable est-ce que je continue de m’acharner avec les slashers de seconde zone ?

Films du mois de janvier 2013

Une pensée sur “Films du mois de janvier 2013

  • 9 avril 2013 à 9 h 09 min
    Permalien

    D’accord avec la majorité de tes avis et surtout celui sur Bienvenue à Gattaca… Film absolument brillant et qui, je trouve, a étonnamment bien vieilli. Si les thématiques évoquées t’ont plu, tu devrais regarder la série Real Humans. C’est une ambiance différente mais je trouve que ça recoupe certains sujets et puis c’est la même qualité ;).

    Répondre
    • 9 avril 2013 à 20 h 21 min
      Permalien

      Il n’a en effet pas pris une ride ! En tout cas, je suis loin de me remettre de la découverte de ce film. Mais je me pencherai sur Real Humans à l’occasion 😉

      Répondre
    • 9 avril 2013 à 20 h 24 min
      Permalien

      Je sais… J’ai tellement honte du retard accumulé dans cette rubrique. Ce mois-ci je rattrape tout ça…

      Répondre
  • 9 avril 2013 à 19 h 02 min
    Permalien

    Vivement juillet pour découvrir tes films de mars ! 😉

    Répondre
    • 9 avril 2013 à 20 h 25 min
      Permalien

      Mauvaise langue ! Mais je comprends ta manigance, tu veux me pousser à rattraper tout ce retard pour pouvoir enfin lire mon avis sur Camille Redouble 😉

      Répondre
  • 9 avril 2013 à 20 h 38 min
    Permalien

    Je suis pas aussi dithyrambique que toi vis à vis de Gattaca, même si je reconnais qu’il est bon, mais sa qualité pose d’autant plus la question de ce qu’Andrew Niccol a pu réaliser plus tard… S1m0n3, Lord Of War, Time Out, ouch… J’ai de plus en plus l’impression que Gattaca n’était qu’un accident.

    Pas vu le reste de tes films du mois en revanche, à part Source Code que je trouve très réussi mais auquel il manque effectivement le petit quelque chose qui change tout. Mais pour second film, et après Moon, le fils de David Bowie promet quand même beaucoup pour l’avenir.

    Répondre
    • 9 avril 2013 à 20 h 49 min
      Permalien

      Du reste de la carrière d’Andrew Niccol je n’ai vu que Time Out. Divertissant, calibré pour un public Transformers and co, mais divertissant malgré tout.

      Et je vais très vite jeter un oeil à Moon 😉

      Répondre
  • 10 avril 2013 à 20 h 40 min
    Permalien

    Beaucoup de déceptions on dirait en Janvier. Depuis j’espère qu’il y a eu du mieux 🙂

    Répondre
    • 10 avril 2013 à 21 h 38 min
      Permalien

      Oh oui, beaucoup de déceptions. Mais une grosse découverte ! Depuis c’est assez mitigé, il y a toujours du bon et du mauvais 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *