« Je suis vieux maintenant et, comme tous les déracinés, me pose la question du lieu que je vais choisir pour me poser enfin… »

La Nonne et le Brigand,  Frédérique Deghelt

Alors que j’ai achevé la semaine dernière le premier roman d’Albert Espinosa, Tout ce que nous aurions pu être toi et moi si nous n’étions pas toi et moi, et que j’arrive doucement à la fin du Pulp de Charles Bukowski, j’entame à l’instant un nouveau roman : La Nonne et le Brigand de  Frédérique Deghelt.

Je triche un peu en jetant un petit coup d’œil en avant, car je n’en suis encore qu’à la vingtième page et que mon périple charentais ne m’a pas trop permis de lire ces derniers jours. Et si j’avoue que le début du roman me laisse un peu de marbre, me rappelant le style froid et détaché de Siri Hustvedt dans Un été sans les hommes, je pars pourtant plus que confiante sur les conseils de mon amie Elise, plus qu’enthousiaste, qui m’a bombardée de citations plus renversantes les unes que les autres.

Sur ce je vais me poser dans mon lit avec mon thé fraise-champagne et lire quelques pages en écoutant Brassens. Cependant à l’heure où vous me lirez je serai probablement déjà au travail parce que quand on est photographe on se lève aussi les jours fériés…

Le mardi sur son 31 est un rendez-vous hebdomadaire créé par Sophie. Le principe est simple, tous les mardis on ouvre le livre qu’on est en train de lire, à la page 31 et on choisit une phrase ou un court extrait, qui peut-être révélateur du roman, ou non, nous plaire, ou non…

Le but : se faire plaisir dans un court billet en parlant de sa lecture du moment.

Mardi sur son 31 #03 La Nonne et le Brigand de Frédérique Deghelt
Étiqueté avec :                

Une pensée sur “Mardi sur son 31 #03 La Nonne et le Brigand de Frédérique Deghelt

  • 8 mai 2012 à 8 h 55 min
    Permalien

    C’est une jolie phrase.
    J’ai envie de le lire depuis un moment, je reviendrai lire ton avis 🙂

    Répondre
  • 8 mai 2012 à 9 h 02 min
    Permalien

    Je lis thé fraise champagne, Charente, lecture et j’ai envie de pleurer. Bon courage pour cette journée mon adorée !

    Répondre
    • 8 mai 2012 à 11 h 29 min
      Permalien

      Merci ma belle ! Je suis toute nostalgique, j’espère remettre ça très vite.

      Répondre
  • 8 mai 2012 à 9 h 15 min
    Permalien

    J’ai lu “La grand-mère de Jade” de cet auteur et j’avais aimé moyennement depuis je n’ai pas renouvelé l’expérience. Bonne continuation.

    Répondre
    • 8 mai 2012 à 11 h 30 min
      Permalien

      La vie d’une autre m’attend depuis le salon du livre de l’an passé sur une étagère… J’ai honte… C’est ma première lecture de Deghelt.

      Répondre
  • 8 mai 2012 à 10 h 29 min
    Permalien

    Thé fraise champagne ? What’s ?
    (sinon, ce roman est une de mes plus belles émotions de lecture !!!! Mais bon, ça se passe en partie à mon cher Cap-Ferret, donc ça aide !)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *