Les-Morues-Titiou-Lecoq

« Quelques semaines plus tard, toujours au comptoir (elle commençait à se demander si, à force, ses coudes n’allaient pas y creuser leurs empreintes), Alice et elle se foutaient discrètement de la gueule d’une nana sublime, et un peu trop bien habillée qui buvait son troisième daïquiri seule à une table quand ladite fille se leva maladroitement, s’approcha d’elles et, le regard vague, leur lança « Alors les morues ? C’est ma robe à 200 eus qui vous dérange ? » Elles ne surent jamais ce que Gabrielle faisait ce soir-là, seule, dans ce rade. »

Les Morues, Titiou Lecoq

Un extrait, et en quelques phrases l’auteur révèle le mystère du titre. Tout est là. Tout ? Non, pas vraiment, puisque chaque page du roman de Titiou Lecoq révèle des surprises inattendues.

Les Morues commence comme une chick-litt somme toute assez basique mais, au fil des pages, l’intrigue se mue en une enquête journalistique qui débouche au final sur un thriller politique. Toute la force du roman de Titiou Lecoq réside dans ce mélange des genres. L’auteur parvient à intéresser tant à la question de la privatisation de la culture, qu’aux histoires d’amour et d’amitié de ses protagonistes. Mais tout ça ne se ressent pas dans les quelques lignes citées. Ce qui y transparaît le plus c’est le style, bien particulier, de Titiou Lecoq. Spontané, proche du parlé, un brin grossier, délicieusement accrocheur.

Je n’en suis qu’à la moitié, mais qui sait ? Peut-être y aura-t-il un billet plus long quand je l’aurai terminé…

Le mardi sur son 31 est un rendez-vous hebdomadaire créé par Sophie. Le principe est simple, tous les mardis on ouvre le livre qu’on est en train de lire, à la page 31 et on choisit une phrase ou un court extrait, qui peut-être révélateur du roman, ou non, nous plaire, ou non…

Le but : se faire plaisir dans un court billet en parlant de sa lecture du moment.

Mardi sur son 31 #01 Les Morues de Titiou Lecoq
Étiqueté avec :            

Une pensée sur “Mardi sur son 31 #01 Les Morues de Titiou Lecoq

  • 3 avril 2012 à 21 h 31 min
    Permalien

    Merci pour ta participation. J’ai très envie de tenter la lecture de ce livre !

    Répondre
    • 3 avril 2012 à 21 h 36 min
      Permalien

      Il n’y a pas de quoi. Je trouve ton initiative très sympa, j’espère avoir le temps de lire suffisamment pour y participer chaque semaine.

      Quant aux Morues, peut-être que je leur consacrerai un billet plus long dans les jours à venir 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *