« J’ai de la fièvre très chaude. Le médecin pense à un coup de foudre. »

Madam’zelle et Monsieur, deux timides amoureux, s’écrivent tous les jours des mots doux en attendant le lundi, tout proche, de leur première rencontre.

Deux personnages anonymes, sans nom, sans âge, deux inconnus qui se perdent dans une semaine d’échanges pleins de tendresse embellie par le rythme des saisons, l’arrivée de la pluie, le retour du soleil, la grêle et le brouillard. Une semaine remplie de journées colorées et parfumées.

C’est avec des mots simples et des phrases douces que Thomas Scotto décrit justement l’éclosion du sentiment amoureux, des premières sensations et des symptômes physiques qu’il fait naître en chacun de nous. Le cœur bat à tout rompre, le corps tremble et s’enfièvre, l’impatience se fait ressentir. C’est un premier rendez-vous.

Rendez-vous n’importe où est un échange épistolaire tout à fait charmant, sublimé par les ambiances et les couleurs très inspirées d’Ingrid Monchy. Thomas Scotto et son illustratrice nous offrent un joli moment de poésie qui peut parler aux lecteurs de tous les âges.

Un album tout en douceur, à déguster de préférence un jour de pluie.

Rendez-vous n’importe où – Thomas Scotto & Ingrid Monchy
Étiqueté avec :        

Une pensée sur “Rendez-vous n’importe où – Thomas Scotto & Ingrid Monchy

  • 16 août 2011 à 7 h 57 min
    Permalien

    Voilà c’est lu et chroniqué ! Inutile de dire que j’ai été aussi séduite que toi ?

    Répondre
  • 4 octobre 2011 à 19 h 29 min
    Permalien

    juste un merci pour votre enthousiasme…en passant…de belles lectures à venir !

    Répondre
    • 15 décembre 2012 à 10 h 24 min
      Permalien

      Merci à vous pour cette oeuvre.

      En espérant en découvrir bien d’autres et rapidement 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *